regards sur l'islam

religion de paix et de tolerance
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 l'emir abdel kader intelectuelle et humaniste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
laetitia
Admin(absent)
avatar

Féminin Nombre de messages : 360
Localisation : nord
Date d'inscription : 13/11/2006

MessageSujet: l'emir abdel kader intelectuelle et humaniste   Mar 28 Nov - 15:58

salam alaykoum
bismilaah ar rahmani ar rahim

Abdelkader fut l'homme qui ,mieux que tout autre , a montré que la religion n'excluait pas la science, que la science n'excluait pas l'humanisme, que la foi n'excluait pas le spiritualisme.
Force est de constater que la situation qui prévoit dans certaines parties du monde est loin de correspondre au message porté par l'Emir durant son existence. Notre religion incite au dialogue, à l'entraide et au pardon disait l'Emir .


Qui est Abdelkader?

Il naquit en 1808 à El-qaitna(Mascara) dans un milieu d'étude et de piété son père fut son premier maître ; sa mère Lalla Zohra était instruite . Son père, chef de la confrérie de Qadiriya, Sidi Mahieddine dirigeait une zaouia et jouissait d'une réputation de sainteté.
C'est dans la zaouia de son père qu'il fit son apprentissage du Coran et des religieuses. Dés l'âge de 7 ans, il fut confié au cadi d'Arzew (ville côtière prés d'Oran) Si Ahmed Ben Tahar, un érudit au courant des affaires d'Europe qui l'initia aux mathématiques, à l'astronomie, à la géographie, et l'histoire, à travers AlMas'udi(Xe.s) et Ibn Khaldoun (XIV.s) Abdelkader se révéla un brillant élève et acquit ainsi les bases d'une culture solide. A 14 ans, il fut dirigé sur Oran où il suivit une formation supérieure, que fut cependant brève puisqu'il rejoignit la zaouia paternelle.
En 1825, il fit pèlerinage à la Mecque en compagnie de son père. Le voyage dura 2 ans et produisit une profonde impression sur lui . Il prit contact avec les milieux intellectuels d'Orient. Son ambition était de se consacrer uniquement à l'étude et à l'enseignement. Cependant, les événements vécus par son pays lui confèrent un double destin, celui d'un homme de science et de combat.
" C'est par la vérité qu'on apprend à connaître les hommes et non par les hommes qu'en apprend à connaître la vérité " Lettre aux Français, tard.R.Khawam,édit.L'heros, Paris 1977) . Cette parole suffit à éclairer le fond même de la vie et de l'action d'Abdelkader.
En 1830, Alger est prise par les français. Son armée menace les provinces d'alentour. Très vite, l'autorité des Turcs se désagrège, les premières escarmouches s'engagent entre algériens et français . Mahieddine réussit à regrouper les tribus et à proclamer la Guerre Sainte. Les représentants de ces tribus conjurèrent à Mahieddine de prendre le titre " Sultant des Arabes " . Mais celui ci, trop âgé propose Abdel-kader qu'il juge apte à assumer cette mission. Ce choix est entériné par les tribus sur le champs " Abdelkader a 24 ans , il est mûri de bonne heure par l'étude et les voyages il est le plus vaillant et le plus habile des cavaliers de sa tribu, il a la piété et l'equence d'un marabout, l'astuce et le sang-froid d'un diplomate: musulman, il est cruel ou généreux suivant le besoin, bienveillant ou sévère par calcul, ensemble de qualités qui fait les dominateurs d'hommes ".(ch.H; Churchill, la vie d'Abdelkader).
Il organise la résistance à l'invasion d'une armée puissante qui regroupe autour de lui les tribus et symbolise la nationalité algérienne. Abdelkader essayait des forces nouvellement disciplinés contre la première nation du monde, depuis longtemps savante dans l'art de la guerre et disposant de ressources immenses.

l'emir abdel kader
(mascara 1808-damas 1883)







Le savant humaniste

Son épopée fait couler beaucoup d'encre, on parle de milliers d'écrits en dépit de recherche et de jugement nous sommes loin d'avoir une vision juste et adéquate d'une oeuvre et d'une destinée que les passions partisanes se sont plues à obscurcir. En exaltant l'homme, on pourrait oublier que le penseur de l'homme tout court ne sont pas moins dignes d'intérêt, que le geste traduise la pensée et souligne le caractère, cela est particulièrement vrai d'Abdelkader dont l'âme harmonieuses bloque sans fissure était toute entière dans la moindre de ses démarches.
Intellectuel né, l'Emir a une passion pour l'étude. Pour lui, la religion est compatible avec la science dont elle respecte l'autonomie. Il écrit: " les prophète ne sont pas venus pour controverser avec les philosophes ni pour annuler les sciences de la médecine, de l'astronomie ou de la géométrie. Il sont venus pour honorer ces sciences pour que la croyance en l'unité de Dieu n'y soit pas contredite et qu'on rapporte à sa puissance, à sa volonté tout ce qui se produit dans le monde. Ils ne sont pas venus pour controverser avec ceux qui disent que l'éclipse de la lune. Les sciences ne sont pas contaire à ce que les prophètes ont révélé. Leur science a pour objet l'éternité ou la création du monde, que la terre soit sphérique ou plane, que le ciel et ce qu'il y a sous lui soit composé de 13 couches ou moins. La chose essentielle est que l'existence du monde vient de Dieu, celui qui affirment que les connaissances scientifique sont opposées à la religion pèchent contre la religion "( Lettre aux français ou Dhikra al-Aqil).
C'est réparer une injuste que de reconnaître en lui le précurseur général des grands réformateurs dont se réclame aujourd'hui l'opinion éclairée du monde musulman tel que al-Afghani, Abduh, et Idn Badis...
Soucieux d'élever et de modeler le caractère de ses compatriotes, l'Emir établi un système d'éducation publique dans le pays. " Mon devoir, dit il était comme souverain de prôner la science et la religion. J' ouvris des écoles où les enfants apprenaient les préceptes du Coran, la lecture, l'écriture et l'arithmétique. On envoyait gratuitement dan les zaouias ceux qui désiraient poursuivre leur formation . L'instruction était tellement primordiale, à mes yeux, qu'il lui arrivait parfois de faire grâce à un criminel d'une condamnation à mort pour la simple raison qu'il était taleb ( lettré).Être convenablement instruit demande tant de temps dans notre pays, que je n'avais pas le courage de détruire en un jour, le fruit d'un studieux labeur de plusieurs années. Il ajoute : Je donnais les ordres les plus stricts pour que le plus grand soin fut pris de tous manuscrits soient recueillis et conservés . " Peu à peu, il réunit une importante quantité de manuscrit.
L'Emir rêve de faire de Tagdemt, ville qu'il fonda prés de Tiaret, un centre universitaire pour rayonner sur tout le Mégreb, à l'exemple des qarawiyin à Fés et de la Zitouna à tunis.Son intérêt pour la science est à la base de son humanisme.St.Arnaud écrit, dans une lettre adressée à sa famille: "Abdelkader nous a envoyé sans condition sans échange tous nos prisonniers; il leur a dit : " je n'ai pas de quoi vous nourrir; je ne vais pas vous tuer, je vous renvoie. ".
Il fat des prisonniers à partir de 1833. Il charge sa mère et son épouse de s'occuper des femmes détenues et veiller personnellement à ce que leur séjours soit le moins rude possible et leur honneur protégé. L'évêque Dupuch lui écrivit d'Alger pour demander la libération d'un sous-entendant militaire, l'émir lui répond: j'ai reçu ta lettre, je l'ai comprise, elle ne m'a pas surprise; pourtant permets-moi de te faire remarquer qu'à double titre de serviteur et d'ami des hommes, tu aurais dû me demander non la liberté d'un seul mais celle tous les chrétiens qui ont été faits prisonniers depuis la reprise des hostilités. Bien plus, tu serais deux fois digne de ta mission en étendant la même faveur à un nombre de musulmans qui languissent dans vos prisons.
Dans une lettre adressée au commandement français par l'un des prisonniers de 1842, on note: Abdelkader a agit avec moi avec une grandeur que je n'aurais pas trouvé dans le pays les plus civilisés d'Europe. L'Emir demande à l'évêque: Envoyer un prêtre dans mon camp, il ne manquera rien; je veillerai à ce qu'il soit honoré et respecté comme il convient à celui qui est revêtu de la noble dignité d'homme de Dieu et de représentant de son évêque. Ce prêtre peut s'occuper de personnes et correspondre avec leurs familles, leur procurer les moyens de recevoir de l'argent, des vêtement, des livres. L'émir respecte la foi religieuse des prisonniers.
En 1860, l'Europe impose sa loi à la Turquie.L'Angletterre soutient les druzes, la France protège les Maronites, la Russie les grecs...Druzes et Maronites sont dressés les uns contre les autres, ces troubles peuvent justifier l'intervention de l'Europe, les massacres de chrétiens ont lieu avec la complicité du gouverneur turc de Damas. Quelles manoeuvres obscures vont précéder les troubles?..... A un autre moment, L'Emir se souvint de l'établissement des soeurs de charité où vivent 400 enfants des deux sexe . Il se rend au couvent et sauve 6 prêtre, 11 soeurs et les 400 enfants. Les soldats de l'Emir les escortent et repoussent à coups de crosse les émeutiers déchaînés.
Arrivé chez lui, l'Emir s'adresse à la foule hostile: Mes frères, votre conduite est impie, sommes-nous donc un jour de poudre pour que vous ayez le droit de tuer des hommes? Auquel degré d'abaissement êtes vous descendus puisque je vois des musulmans se couvrir du sang des femmes et les enfants . Dieu a dit : celui qui aura tué un homme sais que celui ci a commis un meurtre ou des désordres dans le pays sera regardé comme le meurtrier du genre humain tout entier.(CORAN). La foule hurle: les chrétiens : L'Emir réplique: Les chrétiens, tant qu'un seul de ces vaillants soldats qui m'entourent sera debout, vous ne les aurez pas, car ils sont mes hôtes.

Mohamed BOUTALEB salam alaykoum http://www.wmascara.gov.dz/Emir/savant%20humaniste.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
l'emir abdel kader intelectuelle et humaniste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aspirant Ali ABD-EL-KADER 7è RTA MPLF 1949
» Abd El-Kader Education Project
» Paroles sublimes de Cheikh Abdel Qader AL-Jilani (RA)
» Recrutement Maîtres Assistants Université Emir Abdelkader Constantine
» Sujet sur la pensée humaniste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
regards sur l'islam :: personnages historique,civilisation....-
Sauter vers: