regards sur l'islam

religion de paix et de tolerance
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 la notion de "jihad" mal interpretée,suite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
laetitia
Admin(absent)
avatar

Féminin Nombre de messages : 360
Localisation : nord
Date d'inscription : 13/11/2006

MessageSujet: la notion de "jihad" mal interpretée,suite   Mer 22 Nov - 15:42

salam alaykoum
bismillah ar rahmani ar rahim

la notion de jihad, malheureusement très mal traduite et in terprétée par le monde occidental, n’est pas la "guerre sainte".La guerre sainte se dit en arabe "elharb el moubarrakah" tandis que le jihad signifie l’effort, l’effort premièrement contre ses propres penchants méphistophéliques et secondement contre l’injustice(qui permet donc de recourir aux armes).Mais cette guerre(inhérente, hélàs, depuis des siècles à la nature humaine)a des règles établies par la tradition du prophète et le Coran :l’assassinat d’un innocent(qu’il soit juif, zoulou, chrétien ou bouddhiste,etc) est formellement interdit en islam.Pour plus d’infos, voire le Livre de mohamad talbi("un intecllectuel musulman au 20ème siècle")

Il faut mieux comprendre la portée spirituelle et dynamique de la notion de jihâd. Si l’islam ne nie pas la réalité des conflits potentiels -spirituels comme guerriers-, il demeure que le jihâd est d’abord un acte de résistance, à ses propres excès comme à l’oppression et que, en cas de guerre, un certain nombre de considérations doivent être impérativement respectées pour légitimer ladite résistance. Mais c’est avant tout contre les causes de la violence et de la guerre qu’il faut lutter, mener le jihâd : se mobiliser pour plus de justice -tant sociale que politique et économique- s’avère la seule façon de rendre aux hommes les droits qui feront taire les armes.
salam alaykoum
http://www.tariqramadan.com/article.php3?id_article=35
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
la notion de "jihad" mal interpretée,suite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'évolution de la notion de "sacrement"
» Le "Milieu" ufologique est-il bien sérieux ?
» l' "absolu", "le divin" "Dieu" et les divinités bouddhistes
» La préposition "par" et l'expression du déplacement : vers une caractérisation sémantique et cognitive de la notion de "trajet"
» "Exploiter" Houellebecq en cours de Philo ? (La carte et le territoire)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
regards sur l'islam :: le sens des mots-
Sauter vers: