regards sur l'islam

religion de paix et de tolerance
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 l'importance de la Sounna et des Hadîths du prophète (bsdl)

Aller en bas 
AuteurMessage
laetitia
Admin(absent)
avatar

Féminin Nombre de messages : 360
Localisation : nord
Date d'inscription : 13/11/2006

MessageSujet: l'importance de la Sounna et des Hadîths du prophète (bsdl)   Mer 22 Nov - 12:52

salam alaykoum
bismillah ar rahmani ar rahim

Définition du terme "Sounna"


Le terme Sounna désigne l'ensemble des actes, des paroles et même des approbations du Prophète (B.S.D.L).

Elle est une source de règles et d'enseignements pour le musulman tout comme le Coran.

Elle vient compléter et préciser le sens du message Coranique.


"Le terme Sounna désigne l'ensemble des actes, des paroles et même des approbations du Prophète (B.S.D.L)."

La sounna comme référence pour les croyants



Le recours à la Sounna pour tirer des enseignements religieux s'est-il instauré, par le biais des savants, tardivement après la mort du Prophète (B.S.D.L) comme le prétendent beaucoup d'orientalistes?

"Il est historiquement établi que les compagnons se référaient à l'exemple du Prophète et à ses dires de son vivant."



- Absolument pas. Et pour preuve. Il est historiquement établi que les compagnons se référaient à l'exemple du Prophète et à ses dires de son vivant. :

Lors d'une prière derrière le Prophète, les compagnons en voyant celui-ci se déchausser (puisqu'on a le droit de prier avec les chaussons ou chaussures sauf si le sol de la mosquée est couvert de tapis... etc.) pensent qu'il a du recevoir l'ordre de Dieu à cet effet, ils faisaient de même. Ce n'est qu'après la prière que le Prophète (B.S.D.L ) leur a expliqué qu'une raison particulière avait motivé son acte (l'ange Gibrîl l'avait informé qu'il avait marché sur une impureté).

Chaque fois qu'un compagnon avait une question d'ordre religieux en rapport avec sa pratique d'adoration, sa vie familiale ou professionnelle, il allait consulter le Prophète (B.S.D.L) pour s'assurer de ne pas être dans l'illégalité, ce qui prouve que ses réponses faisaient autorité, et qu'ils n'étaient pas pour ses compagnons de simples avis personnels. Jamais une information ne montre qu'ils lui réclamaient de prouver ce qu'il disait, par le Coran. Et lorsqu'il nomma un jour le compagnon Mou'âdh-ibnou Jabal comme gouverneur au Yémen, il lui demanda à son départ :

* Sur quoi t'appuierais-tu lorsqu'on te sollicitera pour te prononcer sur un litige ?
* Je trancherais selon le Coran, lui répondit - il.
* Et si tu n'y trouves pas de réponse ? Interrogea de nouveau, le Prophète.
* Je trancherais selon la Sounna.
* Et s'il n'y a pas, là aussi, de réponse ?
* Alors j'userais de ma propre réflexion sans épargner le moindre effort conclua Mou'âdh.

Ce recours à la Sunna, comme source d'enseignement n'a pu s'instaurer, non plus, tardivement pour une deuxième raison. La plupart des commandements coraniques n'ont été révélés que dans leurs grandes lignes. Les détails nécessaires de leur mise en application sont à chercher en dehors du Coran, c'est-à-dire dans la Sounna. L'exemple le plus frappant est celui de l'obligation la plus évidente et la plus fréquente dans la vie du musulman, la prière. En lisant les 600 pages du Coran, on ne saura jamais comment faire la prière. Ce sont seulement les actes et les dires du Prophète (B.S.D.L) qui viennent apporter les éclaircissements nécessaires pour que cette pratique puisse prendre une forme concrète.

Comment donc les compagnons priaient-ils s'ils ne se référaient qu'à une seule source le Coran ?

Par ailleurs, l'interdiction formulée par le Prophète (B.S.D.L), de noter le hadîth par écrit, ne peut aucunement être interprétée comme un indice montrant le caractère secondaire de la Sounna. Elle n'a, d'ailleurs, pas été ressentie, de cette manière par ceux-là même à qui elle était adressée, c'est à dire les compagnons du Prophète (B.S.D.L).

Les efforts considérables pour propager les traditions du Prophète (B.S.D.L) après sa mort, montrent bien l'importance de ces traditions aux yeux des compagnons. salam alaykoum
http://www.fleurislam.net/pages/fr_scien.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
l'importance de la Sounna et des Hadîths du prophète (bsdl)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Turban est il une sounna ?
» Le sacrifice : obligatoire ou Sounnah ?
» «Allâh n’a pas fait descendre une maladie, sans son remède»
» Le mariage dans les mosquées, bida’a ?
» L'or de la Terre proviendrait de la chute de 160 astéroïdes géocroiseurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
regards sur l'islam :: islam :: la sunna-
Sauter vers: