regards sur l'islam

religion de paix et de tolerance
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Conclusions sur la vie du Messager d'Allah (saws)

Aller en bas 
AuteurMessage
laetitia
Admin(absent)
avatar

Féminin Nombre de messages : 360
Localisation : nord
Date d'inscription : 13/11/2006

MessageSujet: Conclusions sur la vie du Messager d'Allah (saws)   Dim 19 Nov - 22:32

salam alaykoum
bismillah ar rahmani ar rahim

On couvrit le corps du Prophète (saw) de trois linceuls, le laissant sans tunique et sans turban. On le mit ensuite sur son lit près de l'endroit où l'on devait l'enterrer. Les Musulmans vinrent par groupes prier à son chevet sans qu'il fût besoin de les diriger dans leur prière. Al Abbas, les Banous Hachem, les Mohajirines, les Ansariens et les autres Musulmans se succédèrent à son chevet. Le Prophète (saw) fut enterré à l'endroit où il mourut, dans l'appartement de Aïcha.

Le Prophète (saw) mourut en laissant neuf veuves : Saouda, Hafsa, Oum Habiba, Oum Salama, Zaynab bent Jahch, Jouwayria, Safia et Maimouna. Aïcha était la seule vierge qu'il avait épousée. [ alors qu'elle n'avait que 6 ans, révélant ainsi ses penchants pédophiles ] (Que Dieu les agrée toutes).

Le Prophète (saw) eût trois fils : Al Qassem, d'où son surnom "Abou Al Qassem", qui naquit avant la révélation de la mission du Messager d'Allah (saw) et mourut à l'âge de deux ans. Son deuxième fils fut : Abdallah qui fut surnommé le bon et le pur qui naquit après la révélation et Ibrahim qui naquit à Médine en l'an 8 de l'hégire et mourut en l'an 10.

Le Prophète (saw) eût quatre filles : Zaynab, Fatima, Roqaya et Oum Koulthoum. Roqaya mourut le jour de la bataille de Badr, Oum Koulthoum mourut en l'an 9 de l'Hégire. Elles étaient toutes les deux mariées à Othman Ben Affane (raa).

Le Messager d'Allah (saw) était le plus charitable des hommes et pratiquait la charité surtout au mois de Ramadan. Il était le meilleur, le plus beau et le plus aimable des hommes. Il était très magnagnime, sa peau dégageait un parfum des plus agréables, il craignait Dieu plus que tout autre.

Il ne se mettait jamais en colère pour une raison personnelle, mais seulement quand on violait ce qui était sacré auprès de Dieu et ne se reposait qu'après avoir fait triompher le droit. Il appliquait le Coran à la lettre, il était extrêmement modeste. Tout en suffisant aux besoins de sa famille, il restait à l'écoute des démunis, il était très pudique, ne critiquait jamais les plats qu'on lui servait ; s'il aimait un plat, il le mangeait sinon, il n'y touchait pas ; il ne mangeait jamais dans une position accoudée ou sur une nappe. Il raffolait de sucreries, de miel et de citrouilles.

Il s'écoulait parfois un mois sans qu'un feu ne fût allumé dans aucune de ses maisons. Il acceptait les cadeaux mais ne mangeait jamais de l'aumône. il réparait ses propres souliers et ravaudait ses vêtement, visitait les malades et répondait aux invitations des riches et des pauvres. Il dormait sur un matelas bourré de fibres végétales, dédaignant les plaisirs terrestres. Dieu mit tous les trésors de la terre à sa disposition mais il leur préféra l'autre monde. Il était très éveillé, ne riait jamais au point que l'on pût apercevoir ses molaires mais il se contentait de sourire ; il avait de l'humour et ne mentait jamais, s'efforçait de gagner l'amitié des hommes, rendait honneur aux meilleurs membres d'une tribu et la recommandait à leurs soins.

Anas Ben Malek (raa) a dit :"Les mains du Prophète (saw) sont plus douces que la soie, sa peau dégage le plus agréable des parfums. je l'ai servi pendant dix ans, jamais, il ne m'a dit :"Fi" ou m'a reproché de faire une chose ou la façon dont je la faisais".

Note de l'auteur : Mohamed Saïd Ramadan Al Bouti

N'oubliez pas non plus cher Frère de me consacrer une partie de vos prières. je loue Dieu, Le remercie de m'avoir laissé compléter cette ouvrage et Lui demande de m'aider à rester fidèle à la Tradition de Son Cher Elu et de bien vouloir me pardonner les erreurs contenues dans "Fiqh As Sira en considérant mon intention pure et mes efforts.

Que la bénédiction de Dieu soit sur notre maître Mohamed le Prophète inculte, sa famille et tous ses Compagnons. Ma dernière prière consiste à louer Dieu, le Seigneur des Mondes......

note aceiweb

Nous espérons grandement que ce voyage à travers la Vie du Prophète (saw) vous a fait découvrir ou redécouvrir l'homme qui a servi de modèle aux générations passées, qui nous sert de modèle et le restera jusqu'à la fin des temps. [ Ce fut effectivement très instructif. Edifiant même, dirons-nous. On comprend parfaitement qui fut le « pacifique et tolérant » Mahomet et on comprend aussi très bien ce qu'est l'islam « pacifique et tolérant » qui découle de ce « beau modèle » de prophète. Ce fut tellement édifiant et instructif que nous avons décidé de mettre cette biographie sous la forme d'une seule page internet afin qu'elle puisse, éventuellement, être facilement sauvegardée par les internautes sur leur ordinateur pour lecture (impression, diffusion...) ultérieure hors connexion. ].
nous prions Dieu le Tout Puissant de donner une grande récompense à notre Frère Al Bouty pour le travail qu'il a accompli et de lui pardonner ses fautes et nous prions Dieu le Tout Puissant de nous pardonner si des erreurs ont été commises dans la transcription de son livre. salam alaykoum
Source : http://www.aceiweb.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Conclusions sur la vie du Messager d'Allah (saws)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» XVI- Le livre de la mention d'Allah
» Asma bint abou Bakr
» Mohammed lève la main sur Aïcha...
» La Conquête de la Mecque
» Très beau Hadith sur un songe du Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
regards sur l'islam :: islam :: le prophète mohammed (salallahu alayhi wa salam)-
Sauter vers: