regards sur l'islam

religion de paix et de tolerance
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 qu'est ce que le fanatisme ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
laetitia
Admin(absent)
avatar

Féminin Nombre de messages : 360
Localisation : nord
Date d'inscription : 13/11/2006

MessageSujet: qu'est ce que le fanatisme ?   Mar 24 Avr - 11:47

salam alaykoum

Le fanatisme, au départ religieux, désigne une adhésion passionnée et inconditionnelle à une cause, un enthousiasme durable et presque monomaniaque pour un sujet quelconque, ou un attachement opiniâtre, aveugle et parfois violent.

Définition:

Le terme fanatisme vient du latin fanum, qui signifie temple. À l'origine, une personne fanatique est quelqu'un qui s'estime inspirée par la divinité. Étymologiquement, le fanatisme est donc essentiellement de nature religieuse. Ce sens a évolué et le mot désigne désormais une adhésion passionnée et inconditionnelle à une cause, ou, par extension, un enthousiasme durable et presque monomaniaque pour un sujet quelconque, un attachement opiniâtre, aveugle et parfois violent à un parti, à une opinion, à un objet, à une œuvre, à une vedette, etc.

Le fanatisme fait perdre à celui qui en est atteint toute faculté de jugement objectif et tout discernement. Essentiellement, le fanatique est un être partial, guidé et inspiré par une foi fervente, qui ne remet jamais en doute ses préceptes et ses dogmes et qui est parfois prêt à sacrifier sa vie - et celle des autres! - à sa « foi » (celle-ci n'étant pas nécessairement de nature religieuse; exemple: des kamikazes japonais durant la Seconde Guerre mondiale, pour certains guidés par leur indéfectible sentiment patriotique et leur nationalisme.)

Le fanatisme est également lié aux mouvements de masse, à l'endoctrinement, (par exemple, madrassat où l'on enseigne un islam radical), à la propagande (fascisme hitlérien notamment), au totalitarisme, qui en favorisent la propagation en prenant en charge la vie de l'individu à tous les niveaux : social, économique, culturel, etc. et en affaiblissant ainsi son libre arbitre et son esprit critique. Le fanatique a des « oeillères » intellectuelles : il ne voit de la réalité que ce qu'il veut voir et ce qui tend à renforcer, à justifier ses propres convictions déjà acquises et inébranlables.

Les théocraties sont un terreau particulièrement propice au développement du fanatisme. On se souvient par exemple de la fatwa (condamnation à mort) lancée par les ayatollahs iraniens à l'encontre de l'écrivain Salman Rushdie, auteur des Versets sataniques, qui avait osé porter atteinte à l'image du prophète mohammed(saws) et de l'Islam. Les fanatismes liés à des croyances religieuses font partie des formes les plus virulentes et les plus dangereuses d'intolérance en ce début de XXIe siècle. On peut également citer l'affaire des caricatures de mohammed(saws), à la suite de laquelle plusieurs pays européens ont été menacés de représailles par des groupes intégristes parce que certains journaux parus dans ces pays avaient publié des dessins caricaturant le prophète mohammed(saws).

Par essence, le fanatisme s'oppose à la liberté d'expression, au principe du contradictoire, au débat, au pluralisme démocratique. Il mène ainsi à l'intolérance. Les textes de Voltaire sur le fanatisme sont célèbres

Psychologie:


Le caractère exclusif, presque obsessionnel du fanatisme s'exprime en particulier dans la devise utilisée par Adolf Hitler pour justifier son pouvoir absolu et décrire l'image du régime qu'il considérait comme idéal : (de) ein Volk, ein Reich, ein Führer (« un peuple, un empire, un guide ») ou encore dans la devise des fascistes italiens (it) Mussolini ha sempre raggione (« Mussolini a toujours raison »). Il confine alors à l'aveuglement, à la manipulation et semble procéder d'une hypnose, d'une hallucination collective orchestrée par un État totalitaire (voir, dans l'Allemagne nazie, le rôle joué par la propagande de Goebbels).

Ce côté obsessionnel apparaît également dans ce qu'on a appelé le « culte de la personnalité », développé notamment au XXe siècle par de nombreux leaders politiques et par certains dictateurs (Hitler, Staline, Mussolini, Mao et Pol Pot, entre autres). Il s'agit d'un culte de l'image et d'une glorification de la personne du leader, qui tend à entraîner une adhésion irréfléchie et inconditionnelle du peuple, voire une certaine forme d'identification.

Le fanatisme, par son fonctionnement exclusif, conduit parfois à des mesures drastiques, radicales, comme l'autodafé notamment, consistant à brûler les livres d'auteurs considérés comme dégénérés, dangereux ou subversifs, en limitant très sévèrement la liberté d'expression et en instaurant de la sorte un dur régime de censure (voir Fahrenheit 451). Comme l'a écrit Thomas Mann, romancier et écrivain allemand, « dans un pays où on brûle des livres, on ne tardera pas à brûler des hommes ». Ces autodafés à travers l'histoire sont un des principaux symptômes de fanatisme.

Il semble que le fanatisme soit aussi lié à une vision manichéenne du monde, le fanatique ne souffrant pas que l'on reste neutre dans la querelle ou le conflit qui l'oppose aux autres, à ceux qui ne partagent pas ses opinions. Il refuse toute prise de position nuancée, toute tentative de conciliation. En somme, on ne peut être qu'avec lui ou contre lui, le monde devant nécessairement être scindé en deux camps rivaux. En ce sens, il pourrait même être rapproché de certains troubles psychiatriques (dédoublement de la personnalité, voire schizophrénie).

Les fanatiques érigent leurs courants en idéologie, bravant parfois la chronologie pour justifier leurs dires.


salam alaykoum wikipedia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
qu'est ce que le fanatisme ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chrétiens et musulmans ensemble contre le fanatisme religieux
» Fanatisme
» Y a t-il un fanatisme athée?
» Le fanatisme protestant.
» Passion ou fanatisme ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
regards sur l'islam :: le sens des mots-
Sauter vers: