regards sur l'islam

religion de paix et de tolerance
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 l'expulsion des banous an nadir,l'expedition de dhat ar riqa

Aller en bas 
AuteurMessage
laetitia
Admin(absent)
avatar

Féminin Nombre de messages : 360
Localisation : nord
Date d'inscription : 13/11/2006

MessageSujet: l'expulsion des banous an nadir,l'expedition de dhat ar riqa   Dim 19 Nov - 19:18

salam alaykoum
bismillah ar rahmani ar rahim


le Messager d'Allah (saw) sortit un samedi pour prier dans la Mosquée de Qoba après quoi, il se rendit chez les Banou An Nadir et leur demanda de l'aider à payer le prix du sang des deux hommes tués par erreur par Amr Ben Omayya. Les Banous An Nadir décidèrent dans leur hypocrisie de répondre favorablement à la requête du Prophète (saw) et décidèrent après conseil d'attenter à la vie de Mohamed (saw) en lui jetant une grosse pierre du haut d'un toit.

Le Prophète (saw) se tenait debout devant l'une de leurs maisons et apprit ce qui se tramait contre lui. Il se dirigea immédiatement vers Médine, suivi de ses Compagnons et il ldit à ces derniers "Les Juifs veulent nous trahir, Dieu m'a prévenu, alors je me suis levé".

Le Messager de Dieu (saw) constitua une armée et assiéga les Banou An Nadir en leur disant "A présent que vous m'avez trahi, je vous somme de quitter mon territoire et vous accorde un délai de dix jours, je ferais tuer tous les retardataires". Abdallah ben Saloul dit aux Juifs "Ne partez point et barricadez vous ! je serais là avec mes hommes pour vous aider si quelquechose doit arriver !".

Le Prophète (saw) tint le siège et fit abattre leurs dattiers. Les Juifs en furent surpris et déclarèrent "Laisse nous quitter Médine !" Le Messager dit alors "Aujourd'hui j'accepterais que vous partiez uniquement à condition que vous n'emportiez avec vous que la charge de vos chameaux et que vous abandonniez vos armes !". Ce fut chose faite, les Juifs surchargèrent leurs montures et quittèrent Médine, ils se dispersèrent entre le Cham et Khaybar. Les biens restants des Juifs furent répartit aux Mecquois exilés et à deux pauvres musulmans parmi les Ansars.

CE QU' IL FAUT EN TIRER

* Dieu a prévenu son Messager du complot des Juifs. Ceci figure parmi l'un des nombreux miracles dont Dieu l'honora avant et après la révélation de sa mission et qui servent à raffermir notre foi en la mission du Prophète (saw). Certains biographes n'ont pas hésité à dire que le Messager (saw), par intuition, devina le complot. Dieu n'a t-il pas tenu une fois de plus à sa promesse lorsqu'Il dit dans le Coran "Dieu te protégera contre les Hommes" (verset 67/5). ce n'était point une intuition car comment aurait-il pu deviner l'attentat qui se préparait alors que les Juifs l'avaient rassuré sur leur soutien pour l'aider à verser le prix du sang ?

* Les Savants ont permis l'abattage des arbres de l'ennemi et de les détruire si cela peut amener l'ennemi à se rendre.

* Les Savants ont également déduits que le butin que prennent les Musulmans de leurs ennemis sans qu'il y ait combat doit être considéré selon ce que l'Imam juge être dans l'intérêt des Musulmans. Il ne doit pas être réparti entre les soldats à l'image des butins de fins de combat ou de guerre.

L'expédition de Dhat ar Riqa

Cette expédition eut lieu en l'an 4 de l'hégire, un mois et demi après l'expulsion des Banous an Nadir. Elle fut causée par la trahison des tribus du Nejd qui massacrèrent les 70 missionnaires musulmans. Selon Moussa Al Achari "Nous partimes en expédition en compagnie du Prophète (saw), nous étions six hommes et nous ne possédions qu'un chameau que nous montions à tour de rôle de sorte que la marche usa nos pieds. les miens furent blessés et j'en perdis les ongles du pied. Nous enveloppâmes nos pieds de morceaux de chiffons pour les protéger d'où le nom de l'expédition" (rapporté dans les deux sahih). Durant l'expédition, le Prophète (saw) fit la prière de la crainte. Un groupe de combattants fit face à l'ennemi et un autre se mit en rang derrière lui, il fit une seule rakaa et resta debout alors que ce groupe continua seul la deuxième rakaa, puis ces combattants quittèrent le lieu de la prière pour faire face à l'ennemi. L'autre groupe qui montait la garde, vint pour prier. Le Prophète (saw) accomplit avec eux la deuxième rakaat, resta assis pour les laisser continuer la prière, enfin il fit la salutation finale.

A son retour de l'expédition, le Prophète (saw) s'installa à l'ombre d'un arbre en prenant soin d'accrocher son sabre à l'une des branches. Un bédouin se tint près du Prophète (saw) prit son sabre et lui dit "Qui te protège et qui pourra m'empêcher de te tuer ?". L'Envoyé de Dieu (saw) répondit "Dieu Seul me protège !". Le bédouin ne put faire aucun mal au Prophète (saw) et celui ci s'asseya à côté de lui. le Messager de Dieu (saw) ne chatia pas le bédouin pour son geste criminel.

CE QU' IL FAUT EN TIRER

. Les récits rapportés dans les hadiths nous montrent que les Compagnons eurent des épreuves dans la communication du message de l'Islam. Ils étaient pauvres au point de ne pouvoir se payer les montures indispensables au combat. La pauvreté ne les empêcha nullement d'accomplir leur mission. Leurs pieds étaient écorchés par les épines et les aspérités. Certains en perdirent leurs ongles des pieds à force de heurter les pierres et les rochers. Quel contraste de nos jours, lorsque nous constatons que tous les moyens sont mis à notre disposition (communication, transports, confort) et nous trouvons encore à trouver des excuses souvent non fondées pour accomplir le travail pour lequel Allah Le Très Haut nous a créé.

. Ces Compagnons, malgré leurs souffrances pensaient aux paroles d'Allah "Dieu a acheté aux Croyants et aux Croyantes leurs personnes et leurs biens pour leur donner le Paradis en échange, ils combattent dans le chemin de Dieu ; ils tuent et ils sont tués" (verset 111 sourate 9). Ces Hommes recherchaient-ils la richesse ? le pouvoir, l'intérêt matériel ? Connaissez vous beaucoup de personnes qui soient prêtes à traverser à pieds des contrées dangereuses, où chaque pas qu'ils font peut être le dernier et cela pour un intérêt même matériel. Ces compagnons recherchaient la richesse de l'âme, la récompense accordée par Allah et qui est de loin la meilleure des récompenses.

"Dieu te protégera contre les Hommes" : Allah Taâla protégea Son Prophète (saw) contre le bédouin qui voulaient le tuer. Allah Taâla remplit de crainte le coeur de cet homme si bien que ce bédouin fut rempli de terreur qu'il en lacha l'épée. Mais le Prophète (saw) devaient subir les attaques des Qoreich qui sont considérées comme des épreuves, mais Allah Taâla arrête tout attentat contre Son Messager et c'est dans ce sens qu'il faut saisir le verset "Dieu te protégera contre les Hommes"..........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
l'expulsion des banous an nadir,l'expedition de dhat ar riqa
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Expedition 25
» Expedition 27
» Expedition 28
» Pour Guy, menacé d'expulsion par son propriétaire
» Nadir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
regards sur l'islam :: islam :: le prophète mohammed (salallahu alayhi wa salam)-
Sauter vers: