regards sur l'islam

religion de paix et de tolerance
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les tentes de la honte

Aller en bas 
AuteurMessage
laetitia
Admin(absent)
avatar

Féminin Nombre de messages : 360
Localisation : nord
Date d'inscription : 13/11/2006

MessageSujet: Les tentes de la honte   Lun 8 Jan - 7:23

salam alaykoum

Un toit de toile pour les SDF: Médecins du monde a voulu montrer l'échec de la politique d'hébergement


Toiles installées dans le XVe arrondissement de Paris: des balises qui symbolisent l'absence de solution.

elles ont poussé dans Paris comme de gros furoncles sur un corps malade. Les 250 tentes, bientôt 350, offertes aux SDF par l'association Médecins du monde ont rempli leur double fonction: protéger un peu mieux les sans-abri et rendre visibles des gens invisibles. «Ce sont des balises qui symbolisent l'absence de solution, affirme Graciela Robert, qui mène l'opération et en a eu l'idée. Certains riverains, ainsi qu'un maire, ont grogné, mais la plupart nous soutiennent.» Elle souligne: «La tente n'est pas la solution, juste un signe d'échec.» L'échec, ce sont tous ces sans-abri qui refusent de se laisser conduire dans les centres d'hébergement et s'endorment, assommés de froid, d'alcool ou d'angoisse, dans les plis de la ville.

L'Insee recense 86 000 sans-domicile en France, 200 000 personnes en habitat précaire, 2 millions sans sanitaire de base, alors qu'on affiche officiellement 100 000 places d'hébergement pérennes. Françoise Jeanson, présidente de Médecins du monde, qui réclame la tenue d'une table ronde avec tous les acteurs de l'humanitaire d'urgence, plaide surtout pour que le dispositif d'hébergement soit réformé: «Si les sans-abri ne veulent pas aller dans les centres, c'est que ceux-ci sont mal adaptés. On ne peut y rester, on en est éjecté à 7 heures du matin et on n'y est pas toujours en sécurité.» Les SDF se plaignent d'y être volés, agressés, de ne pouvoir y dormir avec leur conjoint ni y emmener leur chien. «On pourrait même, comme en Hollande, leur laisser leur demi-litre de vin, s'ils y tiennent», renchérit Graciela Robert.

L'initiative de Médecins du monde n'a pas fait l'unanimité dans les rangs humanitaires. Certains, à demi-mot, expliquent qu'il est contre-productif de distribuer des tentes à des SDF qu'on a tant de mal à convaincre d'accepter une place au chaud. Catherine Vautrin, ministre déléguée à la Cohésion sociale, salue la «bonne intention», mais précise que, chaque nuit, il reste une trentaine de places libres dans les foyers parisiens et que 70% des centres gardent leurs visiteurs entre une semaine et trois mois: «J'ai suivi plusieurs maraudes avec le Samu social et Emmaüs. Je peux vous dire que, pour certains sans-abri, il s'agit d'un choix de vie. Que répondre à un garçon qui ne veut même pas du RMI? On ne peut pas forcer les gens.» - «Ah, c'est un choix de vie! se fâche Françoise Jeanson. Alors, on ne fait rien?»
salam alaykoum http://www.lexpress.fr/info/societe/dossier/exclusion/dossier.asp?ida=436841
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laetitia
Admin(absent)
avatar

Féminin Nombre de messages : 360
Localisation : nord
Date d'inscription : 13/11/2006

MessageSujet: Re: Les tentes de la honte   Lun 8 Jan - 7:26

salam alaykoum
c'est triste de voir ca en 2007 Neutral

tout ca c'est la faute au gouvernement !
....changez votre politique du logement.....un logement pour tous !

salam alaykoum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les tentes de la honte
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amelie NOTHOMB = la honte !
» J'ai la honte mais j'ai découvert une superbe nouvelle de Maupassant...
» tentes
» RENNES LA VILLE DE LA HONTE Agir!!
» J'ai honte d'etre canadien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
regards sur l'islam :: actualités-
Sauter vers: