regards sur l'islam

religion de paix et de tolerance
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 l'importance des mots

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
laetitia
Admin(absent)
avatar

Féminin Nombre de messages : 360
Localisation : nord
Date d'inscription : 13/11/2006

MessageSujet: l'importance des mots   Sam 6 Jan - 20:52

salam alaykoum

Louange à Allah, le seigneur des mondes, Le Vivant, L'Unique. Cette page vous livre des précisions concernant certains mots qui sont trop souvent employés, surtout par les medias, afin de qualifier l'Islam. Un retour à leurs origines nous montre qu'ils n'ont justement rien à voir avec l'Islam, en partie ou très peu.

Les différentes crises qui ont eu lieu au cours de ces dernières décennies dans le monde arabe ont souvent débouché vers des affrontements armés. Que ce soit dans la résistance, le terrorisme, la guerre ; tous les moyens étaient utilisés ou presque pour faire valoir une cause plus ou moins juste.

Aujourd'hui, nous nous rendons compte que l'expression "monde arabe" est bien souvent associée au mot "Islam" ou "Musulman". Que ce soit dans les journaux, à la télévision, à la radio ; le terme Islam est conjugué à tous les temps par des gens qui n'ont trop souvent qu'une maigre connaissance de ce din : ce mot din a lui-même un sens qui sera défini plus loin. Comment une personne vivant en Europe, aujourd'hui, peut-elle véritablement comprendre ce qu'est l'Islam quanq on écoute ce qui ce dit, à la radio ou à la télévision?

Ainsi, on se rend compte qu'un certain vocabulaire se développe autour de l'Islam rendant la situation confuse et floue. Sans y prêter attention, les gens ont tendance à parler du paradigme Islam avec un certain nombre de termes qui gravitent autour qui n'ont très souvent aucun rapport avec lui. Un mot n'a de signification que dans un contexte bien défini. Intervient alors l'époque pendant laquelle il a été défini, utilisé, la culture dans laquelle il est né... On ne peut donc les utiliser dans n'importe quelle circonstance.

Afin d'éclaircir la situation, que vous soyez musulman ou non, je vais tenter de vous donner la définition de quelques mots (quatre en tout) associés à l'Islam et qu'il convient de ne pas employer n'importe comment. Certains le sont pour une juste raison comme religion, les autres pas.

Religion
Ce terme doit être utilisé avec circonspection dans le cas de l'Islam. En effet, le mot arabe din est couramment traduit par religion ce qui n'est pas tout à fait correct dans le cas de l'Islam.

Lorsque le mot religion est utilisé, on effectue un renvoie à la compréhension chrétienne ou juive de la religion qui est le lien avec Dieu. Donc, c'est comme si l'on disait : "Moi, l'Islam c'est comme toi le Christianisme ou le Judaïsme dans ma sphère privée, dans ma relation avec Dieu.". Or, l'Islam, ce n'est pas seulement qu'une religion.

L'Islam est un tout regroupant une dimension religieuse, sociale, politique et économique. C'est donc une religion, une conception de la vie et un mode de vie. Et lorsque l'on va parler, par exemple, de la relation entre l'homme et Dieu, on parlera de la "dimension religieuse" de l'Islam. Quand il s'agira de la relation sociale, comme par exemple avec la Zakah (l'aumône légale), nous parlerons de la "dimension sociale de l'Islam".

Mécréant
Mécréant vient du mot arabe Kafir. Ce terme existe bien dans l'Islam. Il désigne la personne à qui on a présenté l'Islam et qui l'a refusé. L'exemple le plus représentatif étant Iblis.

Une personne peut donc être considérée comme mécréante que si l'on sait qu'elle a pris connaissance de ce qu'était l'Islam et qu'elle l'a rejeté. En tant que musulman, il s'avère difficile de considérer qu'une personne connaît l'Islam, quand on voit ce qui se dit à la radio ou à la télévision. Nous avons parfois des difficultés à croire que ce qui est décrit dans ces médias est l'Islam. Ce que beaucoup de français voient n'est pas l'Islam.

Nous n'avons donc pas le droit de dire qu'ils sont mécréants car ils ne peuvent pas nier ce qu'ils n'ont pas connu. Le fait de les appeler mécréants est un signe de rejet. Malgré cela, il est du devoir de tout être humain d'aller à la recherche de la vérité. Je dirais par conséquent que ce terme doit être utilisé avec beaucoup de précautions.

Intégrisme
Le terme intégrisme n'a rien à voir avec l'Islam et il a une histoire bien particulière.

À la fin du XVIIIéme siècle, un prêtre en Espagne désirait intégrer la structure religieuse à la structure étatique et faire donc en sorte que la structure étatique soit sous la voûte de la structure religieuse. L'objectif était donc d'intégrer l'un à l'autre ; de là vient le mot intégrisme.

L'employer dans le contexte de l'Islam est donc une erreur puisqu'il a été sorti de son contexte historique et temporel. Ce terme n'a donc rien à voir avec le mot intègre. Cela était donc compréhensible dans la tradition chrétienne qui possède une institution religieuse. Mais dans l'Islam, cela n'est pas possible : il n'y a pas de clergé ! Et nous allons intégrer quoi à quoi ?

Un terme a le sens que lui donne sa culture et sa civilisation. On ne peut pas exporter des termes à tout bout de champ et l'expression intégrisme ne doit donc pas être utilisée pour qualifier l'Islam.

Fondamentalisme
Le mot fondamentalisme a ses originaires dans la tradition protestante. En effet, dans le courant du XVème siècle, des religieux vont s'opposer au pouvoir ecclésiastique chrétien en lui reprochant de ne pas appliquer ce qu'il y a d'inscrit dans le Livre (il s'agit de la Bible). Ils s'opposaient notamment aux différents courants novateurs qui tentaient de concilier, par exemple, la science et l'église. C'est de là qu'est né le fondamentalisme dont la devise était : "Nous revenons au texte et nous l'appliquons littéralement".

Donc, quand une personne emploi le terme fondamentalisme, elle est sensée faire référence aux protestants qui applique le livre partout, comme il est et sans intelligence du contexte. C'est dans la crainte de l'égarement par l'intelligence qu'ils avaient décidé de revenir au texte.

En tant que musulman, on se rend compte que le terme fondamentalisme, tel qu'il est utilisé, n'a rien à voir avec l'Islam. Dans l'Islam, nous appliquons le livre avec l'intelligence du contexte. La littéralité du texte ne nous impose pas la même façon d'être en Amérique Latine ou en Europe. L'Islam nous donne des règles générales qui imposent à notre intelligence une manière de comprendre : "Comment peut-on appliquer le Texte à tel endroit du monde et dans telle situation ?". salam alaykoum http://islamfrance.free.fr/doc/mot/terminologie.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
l'importance des mots
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mots croisés
» Super Pédant Man : mille et un mots et expressions français expliqués
» Le rallye des mots
» Petits mots confisqués
» Au cas où Robert emploirait des mots difficiles à comprendre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
regards sur l'islam :: le sens des mots-
Sauter vers: